George Vavatsis


 
J'ai rencontré l'art de la céramique en 1996. Deux sources d’inspiration m’ont amené à faire des études, exclusivement au Studio CHE de céramique de Cheltenham & Gloucester, en Angleterre : la roue, et la nature authentique de l'argile en tant que matière. Même aujourd'hui, en tant qu’artiste travaillant quotidiennement avec de l'argile dans mon atelier de Thessalonique, ce sont les deux valeurs qui me motivent.


La roue est présente dans toutes mes œuvres. Son action reflète un mode de vie, un acte quotidien, vital pour l'existence même de mes créations en céramique. Comme concept, la céramique porte l'oxymore de la coexistence de la liberté et de règles strictes. Les principes de mon travail sont fondés sur cette caractéristique. Mon objectif est d’explorer ici et là, d'expérimenter, et de ressentir le plaisir de créer. Qu’elles soient objets ou compositions, mes œuvres sont associées au monde de l’utilitaire, ou classées comme telles. C’est dans cette sphère que je découvre à la fois toute la simplicité et toute la richesse qui nourrissent mon travail.


Par ailleurs, les techniques de la céramique laissent une place extraordinaire à l'expérimentation et à l'innovation. Le raku, le sagar, la cuisson en réduction, la cuisson en oxydation, la cuisson au bois, notamment, s’offrent au céramiste pour atteindre ces objectifs. Ainsi, la technique et le matériel sont souvent plus importants que le travail lui-même.

Pour cette raison, beaucoup de mes œuvres en céramique ont tendance à être plus proches d’esquisses que d’objets terminés. Et elles pourraient rester à ce premier stade, puisque le plaisir de les créer suffit déjà en lui-même.

- t e r r e  e t  f o r m E s -